Botola Maroc

Maroc: C'est fini pour Gerets

Le contrat du sélectionneur belge du Maroc, Eric Gerets, vivement contesté par la presse et les supporteurs en raison de mauvais résultats, a été résilié, a annoncé samedi soir la Fédération royale marocaine (FRMF).
Blog de mongi : 100%Foot, Maroc: C'est fini pour GeretsLe sélectionneur belge du Maroc Eric Gerets, recruté en grande pompe en 2010 mais qui était vivement contesté depuis des mois, a été limogé samedi en raison des mauvais résultats enregistrés par les Lions de l'Atlas, dont la qualification pour la CAN 2013 est compromise. Gerets, âgé de 58 ans, au moins aussi décrié dans le royaume qu'il est respecté dans son ancien club de Marseille, quitte le Maroc tête basse: éliminée très vite de la CAN 2012, la sélection maghrébine devra réaliser un quasi-exploit le mois prochain pour participer à l'édition 2013 en Afrique du Sud puisque le Maroc a été battu dimanche dernier au match aller au Mozambique, 107e nation mondiale (2-0). Depuis lors, le départ du technicien belge, recruté en 2010 pour conduire les Lions de l'Atlas jusqu'au Mondial-2014 au Brésil, était devenu inéluctable.
Selon une source proche de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), les deux parties ont trouvé un "accord à l'amiable" et Gerets touchera une indemnité, cette même source faisant valoir qu'elle sera toutefois "inférieure" à ce que le technicien belge escomptait. Ces dernières semaines, la presse affirmait que le départ de l'ex-entraîneur de l'OM (2007-09) mais aussi du club néerlandais du PSV Eindhoven était en suspens en raison des indemnités à verser en cas de rupture de contrat. Pour le reste, ces mêmes médias marocains avaient déjà tranché, invitant le sélectionneur belge à "dégager" après la déroute au Mozambique. Mardi, le ministre marocain des Sports, Mohamed Ouzzine, avait dû en personne monter au front face à des parlementaires furieux qui réclamaient la tête de Gerets, expliquant qu'une prise de décision nécessitait "du temps". Ses détracteurs reprochaient à Gerets ses choix tactiques, ainsi que son incapacité à dégager une équipe -type au bout de deux ans. Un remplaçant marocain
A sa décharge, le Maroc n'a pas été épargné par les blessures en 2012, à l'image de la dernière rencontre à Maputo où il était privé de l'attaquant d'Arsenal, Marouane Chamakh, du milieu du Sporting Lisbonne, Zakaria Labyad, et du patron de la défense, Mehdi Benatia (Udinese). Eric Gerets ne s'était pas exprimé à l'issue de cette ultime défaite, ses derniers mots remontant à la conférence de presse d'avant-match. Il avait alors, comme de coutume, affiché son flegme et refusé d'évoquer son avenir. "S'il échoue, c'est un désastre national", résumait dans le même temps un chroniqueur sportif du journal L'Opinion, Najib Salmi.
Pour prendre place sur le banc lors du prochain match décisif, les médias nationaux ont un temps avancé le nom du Français Dominique Cuperly, adjoint d'Eric Gerets. Mais la piste d'un entraîneur marocain semble désormais avoir la préférence de la FRMF. Selon une source proche de cette fédération, son vice-président, Abdelilah El Akram, a été chargé de concrétiser en ce sens, avec une nomination qui pourrait intervenir sous quatre jours, d'après cette même source. Les noms de l'ex-gardien international Badou Zaki, qui a déjà officié en tant que sélectionneur du Maroc, et de Rachid Taoussi, l'entraîneur du FAR Rabat, sont les plus régulièrement cités.

dimanche 16 septembre 2012 09:15 , dans Botola Maroc


Botola : Iajour approché par l'AS FAR

A une journée du terme de la Botola Pro 1, l’AS FAR de Rabat a déjà commencé les négociations pour son mercato estival.
Blog de mongi : 100%Foot, Botola : Iajour approché par l'AS FAREn effet, la formation militaire, 7ème au classement actuellement, se serait réunie avec l’attaquant du Wydad Casablanca Mouhcine Iajour, en fin de contrat cet été. Le joueur de 26 ans qui compte à son actif cinq buts et deux passes décisives cette saison en 19 matchs de championnat n’a reçu aucune offre de prolongation. Il se voit donc dans l’obligation de chercher ailleurs, comme il l’a déclaré à Wydad.com : « Cela fait des semaines que j'attends une proposition, mais on ne m'a rien proposé jusqu'à maintenant, je suis dans l'obligation de chercher ailleurs car je dois assurer mon avenir… »
Formé au Raja de Casablanca, le virevoltant attaquant a d’abord commencé sa carrière pro au même club de 2003 à 2007. Il a enchaîné par la suite avec un passage en Europe, plus précisément au FC Chiasso (D1 suisse) et au Sporting de Charleroi (D1 belge) avant de retourner au Maroc en 2010 en signant un contrat de deux ans avec le WAC.

jeudi 24 mai 2012 12:30 , dans Botola Maroc


Maroc : Le derby casablancais vire au rouge

Le 112e derby casablancais est revenu au Wydad à l’Ensemble sportif Mohammed V sur le score de 1-0. But inscrit dans les derniers instants de la rencontre par Mohcine Iajour.
Blog de mongi : 100%Foot, Maroc : Le derby casablancais vire au rougeLe Stade d’honneur a été l’antre du plus célèbre match de la Botola pro, en l’occurrence le derby entre le Raja et le Wydad. Ce ne fut pas la rencontre tant attendue ; d’abord pour le manque d’enjeu ensuite pour les rumeurs qui ont précédé ce match côté Winners (la plus importante frange de supporters des Rouges) déterminés à bouder ce derby et enfin pour une fin de saison qui a eu raison de tous les clubs marocains.
Le Wydad, plus en jambe, a eu le «soutien» du vent et a réussi à mettre la pression sur des Verts qui se sont contentés de procéder par des contres ; cela ne les empêcha pas d’obtenir un penalty sifflé par l’arbitre, Mohamed Lahrache, à la 42e minute. Mais l’homme chargé de l’exécuter le tira à la portée du keeper des Rouges qui le mit en corner. Passé cet instant de stupeur le milieu du WAC emmené par un Berrabeh, très remuant, va repartir à l’assaut des bois du RCA gardés par Askary.
De retour des vestiaires, ce sont les Verts qui auront l’appui du vent ; mais leur condition physique, nettement inférieure à celle de leurs adversaires, ne leur a jamais permis d’être vraiment menaçants. Si l’on comptabilise les actions des deux clubs, l’égalité satisferait tout le monde. Mais le changement opéré par Benito Sanz Floro, coach ibérique du WAC, va apporter ses fruits. Lys Mouitys quitte l’aire du jeu cédant sa place à Mohcine Iajour. Ce dernier, dès sa première possession du ballon, va adresser un avertissement sans frais sous forme d’un tir fulgurant que Rbati et compagnie négligèrent sans vergogne. Mal leur en prit puisque dans le derniers souffles du temps additionnel, Houassi, menaçant tout au long du match, met Iajour sur orbite via un ballon distillé. L’ex-buteur de l’équipe nationale des juniors ne se fera pas prier pour battre, à bout portant, Askary, médusé.

lundi 07 mai 2012 23:42 , dans Botola Maroc


Maroc : AS.FAR 2-1 MAS : une belle victoire !

L'AS FAR tient sa revanche ! Battue 2-1 à l'aller au complexe sportif de Fès, l'AS FAR s'est imposée sur le même score contre le MAS au complexe Moulay Abdellah à Rabat, ce vendredi, à l'occasion de la 28ème journée du championnat. Blog de mongi : 100%Foot, Maroc :
Les hommes de Rachid Taoussi avaient pourtant ouvert la marque à la 31ème minute par Hamza Abourazzouk.
Après la pause, l'AS FAR plus entreprenante a renversé la rencontre en 5 minutes. A la 74ème minute, Hicham El Fathi a remis les pendules à l'heure suite à un joli but de la tête.
C'était ensuite au tour du meilleur buteur du club, Aziz Jounaid, d'inscrire un nouveau but de la tête et offrir la victoire à son équipe. Un deuxième but inscrit à la 79ème minute.
Avec 37 points, l'AS FAR revient provisoirement à hauteur du MAS à la 6ème place du championnat. Les fassis ont un match en moins.
Concernant le classement des buteurs, Aziz Jounaid a inscrit son 13ème but et revient à hauteur de Karl Max Dany (DHJ). Abderrazak Hamdallah (OCS) est lui en tête du classement avec 14 buts. Pour info, le DHJ joue samedi et l'OCS joue dimanche.
Formation alignée : Grouni, Fellah, Amzil, Saidi, El Kordy, Nakach (El Fathi), Remch, Kabli, Naghmi (Oubilla), Jounaid, Alloudi (Ait El Asri).

samedi 05 mai 2012 18:29 , dans Botola Maroc


Labyad et El Hassnaoui brillent, Aissaidi étincelant !

Quatre marocains évoluant aux Pays-Bas se sont illustrés, ce mercredi, à l’occasion de la 33e journée de l’Eredivisie. Il s’agit de Zakaria Labyad, de Soufiane El Hasnaoui, d’Ismail Aissati et d’Oussama Aissaidi qui a frappé très fort, ce soir.
Blog de mongi : 100%Foot, Labyad et El Hassnaoui brillent, Aissaidi étincelant ! Etincelant, l’international Marocain d’Heerenveen s’est offert un doublé lors de la victoire de son équipe (3-4) sur le terrain du FC Twente de Nacer Chadli. Le Marocain compte désormais 10 réalisations cette saison en Eredivisie.
Zakaria Labyad, le neo international marocain du PSV Eindhoven a également participé à la large victoire des siens (5-0) contre l’ADO La Haye, en inscrivant le 4e but de la rencontre (68’).
L’attaquant olympien de De Graafschap, Soufian El Hassnaoui, a signé son 6e but de la saison en championnat néerlandais lors du match nul concédé à domicile face à Excelsior (2-2).
Quant au milieu de terrain marocain de l’Ajax, Ismail Aissati, a délivré une passe décisive à son coéquipier Siem de Jong, auteur d’un doublé lors du succès (2-0) obtenu face à VVV-Venlo. L'Ajax remporte pour l'occasion le titre de champion des Pays-Bas.

vendredi 04 mai 2012 13:17 , dans Botola Maroc


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à mongi

Vous devez être connecté pour ajouter mongi à vos amis

 
Créer un blog